Quels sont les avantages fiscaux à connaître dans le trading ?

DÉPOT MINIMUM
500$
LEVIER
30:1
Votre dépôt est protégé par la garantie EuroBroadMap
Avantages
  • Pas de frais d’inactivité
  • Idéal pour les petits porte-monnaies
  • Courtier réglementé
Inconvénients
  • Graphisme à améliorer

Le marché de la bourse est connu pour être l'un des plus importants dans le monde, et grâce à lui beaucoup de personnes ont pu devenir riches, alors il était normal qu'avec la révolution de la technologie et l'expansion d'internet de plus en plus de personnes s'y mettent. Effectivement, aujourd'hui grâce à internet et les brokers, le terme trader est devenu assez courant et de plus en plus de personnes s'y mettent. Cependant, c'est un monde très vaste, et il faudra beaucoup d'expérience pour tout comprendre et savoir comment ça marche exactement. Le meilleur exemple pour cela étant bien évidemment les avantages fiscaux qu'il faudrait connaitre dans le trading.

Vous l'aurez compris, dans cet article nous allons vous parler des avantages fiscaux à connaitre dans le trading, mais comme il y a des débutants, il faudrait bien évidemment revoir les bases du trading en expliquant toutes les informations importantes et nécessaires pour les nouveaux traders pour leurs éviter de perdre de l'argent bêtement.

CourtierDépot miniAVANTAGESCommencer
à trader
alvexo250 $

  • ÉLU MEILLEUR BROKER

  • SERVICE CLIENT DISPONIBLE

  • PLATEFORME INTUITIVE

  • BONS SIGNAUX LIVE

TESTEZ-LE
etoro250 $

  • IDEAL POUR DEBUTANTS

TESTEZ-LE
Votre dépôt est protégé par la garantie EuroBroadMap

Découvrez le trading en ligne

Bien entendu et même si cela semble obsolète, il est important de revenir aux bases et mettre les barres sur les t et les points sur les i pour que tout le monde ait le même point de départ, et c'est exactement ce que nous allons faire dans cette partie en commençant par vous parler des brokers et en quoi consiste leur travail.

Pour comprendre le travail de broker, il faut bien évidemment revenir un peu en arrière et parler de son ancêtre et c'est du courtier que nous parlons. Effectivement, le courtier est l'ancêtre du broker, car leur travail est quasiment le même sauf que le premier se fait dans le monde physique et l'autre se fait dans le monde du web. Pour faire simple, le travail d'un courtier réside dans le fait d'être une personne intermédiaire entre le client et sa transaction, et sa rémunération se fait sous forme de frais de courtage, en prenant un certain pourcentage de la transaction. Pour le broker, c'est le même concept, vu que ce dernier vous donne accès aux marchés des différents actifs, que vous pourrez acheter et revendre pour gagner de l'argent, et bien évidemment cela ne se fait pas gratuitement, et les frais de courtage deviennent alors des spreads et ce sont des pourcentage sur chaque actif acheté ou vendu et bien entendu ce pourcentage sera minime. Enfin, pour ce qui est du trading en lui même, il existe différents actifs, en passant par le forex, la crypto-monnaie, des actions dans les sociétés ou autres. 

Découvrez le fonctionnement du compte titre

Tout d'abord, un compte titre est un compte contenant de l'argent, créé sur une plateforme de trading en ligne, cela peut sembler être comme n'importe quel autre compte chez un broker, mais ce n'est pas le cas. Pour comprendre la différence qui reste assez subtile en réalité, il faudra parler d'actifs, car il en existe plusieurs, en partant des matières premières, des actions, de la crypto-monnaie…etc, et en passant bien sûr par les produits dérivés. Et si vous avez un penchant pour les actions alors vous n'aurez pas spécialement besoin d'un compte titre et vous pourrez trouver des brokers dans tous les coins du monde où vous pourrez faire vos trades, par contre si vous vous intéressez aux produits dérivés tels que les CFD, les turbos, les warrants ou autres, avoir un compte titre est quelque chose d'indispensable. Ensuite, il faut savoir que les comptes titres ont la possibilité d'offrir une flexibilité qui se veut large lorsqu'il s'agit de plans d'épargne en actions. En plus de cela, pour bien définir un compte titre, il faut comprendre que c'est un compte vous permettant d'investir votre argent, et cela sans vraiment prendre en considération votre résidence fiscale ou bien votre âge (si la personne est mineure, il suffira d'un représentant légal auquel il sera rattaché et le tour sera joué). Enfin, les comptes titre ont plusieurs formes, et dans ce qui suit nous allons vous les citer:

  • Comptes titres individuels: c'est bien évidemment pour une seule personne.
  • Comptes titres collectifs: gérés par plusieurs personnes, et pour pouvoir faire une décision il faudrait avoir l'unanimité.
  • Comptes joins: gérés par deux personnes peu importe la nature de leur relation.

Sous quels critères choisir son broker ?

Bien entendu, créer un compte chez un broker ne suffit pas pour vous faire gagner de l'argent, et tous les brokers ne se valent pas pour autant. Effectivement, il y a de grandes différences entre les brokers, que ce soit par rapports aux actifs, par rapport aux frais de courtages (les spreads ou les fees), et bien entendu plusieurs autres caractéristiques dont nous allons vous parler plus dans détails dans ce qui suit.

Si vous souhaitez devenir trader professionnel à temps plein ou simplement obtenir un complément de salaire tous les mois en tradant occasionnellement, le broker qu’il vous faut est Alvexo. Qu’est-ce que vous attendez ?

Tout d'abord, il faudra vérifier si le broker que vous allez choisir est régulé et conforme aux réglementations des autorités. Parce que avant toute chose cela garantie votre sécurité et donc vous garantie de ne pas vous faire voler votre argent durement gagné. Alors si votre broker possède une agence, ou est régulé dans l'un des grands pays tels que l'Angleterre, la France, les USA…etc, ça sera des points de gagnés pour ce broker. Ensuite, les outils de trading disponibles. Cela peut sembler anodin pour les débutants mais les joueurs confirmés savent à quel point c'est quelque chose d'important. Les outils les plus importants qu'il faudra vérifier sont: le calendrier économique, une version démo de la plateforme, et enfin Métatrader, bien entendu un point peut rendre le bookmaker encore meilleur, ce sont les formations et les avis des analystes en plus de webinars…etc.  En plus de cela, l'un des points les plus importants est bien entendu la diversité des actifs ou encore des produits financiers. C'est surement le point le plus important de tous, car peu importe si le broker a toutes les autres conditions, et n'a pas l'actif que vous voulez, il sera normal que vous le laissiez tomber. Alors il faudra bien évidemment commencer par là. Enfin, vient un point lui aussi tout aussi important, et c'est bien évidemment la garantie. Garantie de remboursement dans le cas où le broker déclare faillite, cela vous offrira un filet de sécurité pour ne pas perdre votre argent bêtement. 

Découvrez les fiscalités des comptes titres par rapport aux dividendes et aux plus value

Il faudra savoir qu'en France par rapport aux comptes titres, la fiscalité n'a pas toujours été calme, et même aujourd'hui elle connait encore beaucoup de turbulence. Dans le passé, la déduction totale des plus values était possible tant que vous ne dépassiez pas un certain seuil dit de cession. Vous pouviez même bénéficier d'un certain pourcentage dit d'abattement sur les dividendes. Cependant ces avantages fiscaux ont été supprimés et n'existent plus aujourd'hui et cela a été fait de manière progressive depuis le début de l'année 2010. Pour la période de 2013 jusqu'à 2017, les plus values ont été soumises à des prélèvements sociaux mais aussi à l'impôt sur les revenues. Ainsi, si vous vous trouviez dans la tranche d'imposition des 41% vous deviez être taxés de 56,5% (bien entendu, il fallait rajouter les 15.5% des prélèvements sociaux). Les dividendes quant à elles, à la même période étaient soumises aux impositions sur les revenues mais seulement après abattement forfaitaire à 40%. Cependant, depuis le premier janvier de l'année 2018, il y a eu des changements, et cela a fait en sorte que les fiscalités des comptes titres soient devenues plus visibles même si ce n'est qu'un peu. Les plus values alors elles sont uniquement soumises au prélèvement forfaitaire à 30% avec 17,2% pour les prélèvements sociaux et 12,8% seulement pour les impositions sur les revenues. Bien entendu, les dividendes elles non plus n'échappent pas aux lois et sont soumises aux prélèvements forfaitaires à 30%, mais contrairement aux plus values, vous pourrez vous soumettre à ce que l'on pourrait appeler le barème progressif mais bien évidemment, il est sujet à des conditions spécifiques, cependant, il faudra garder en tête que l'option fiscale que nous venons de citer fait en sorte de vous engager sur tous les revenues hors bourses que vous possédez dans votre patrimoine.

Quels sont les avantages des comptes titres ?

Pour mieux connaitre les différents avantages des comptes titres, nous allons parler des avantages qu'ils ont par rapport aux plans d'épargnes d'actions. Et nous allons faire en sorte de vous les expliquer en détails dans ce qui suit:

  • Le fait que les comptes titres n'ont pas de conditions par rapport à l'âge ou à la résidence fiscale de la personne physique lorsque cette dernier veut ouvrir un compte.
  • Le nombre de comptes titres possible, qui est illimité.
  • La possibilité de faire des investissements dans n'importe quel endroit sur terre, et plus particulièrement encore à Wall Street.
  • Le plafond de versement qui est inexistant. 

Découvrez le forex et tout ce qui l'entoure

Bien entendu, le compte titre n'est pas la seule option pour un trader, et comme nous l'avons dit, ils sont spécifiques aux produits dérivés, mais bien entendu il existe d'autres actifs, et l'un des plus connus reste le Forex, la France d'ailleurs n'a pas attendu longtemps avant de mettre des lois de fiscalité sur ce type de trading. Dans cette partie, nous allons vous expliquer tout sur ce type de trading et ses fiscalités en France.

Le forex, c'est quoi ?

Bien entendu avant de pouvoir parler de fiscalité, il faudra définir ce que c'est que le forex pour les personnes qui ne le connaissent pas, et pour faire simple c'est le fait de trader des devises, que ce soit de l'euro à l'USD, l'inverse ou n'importes quelles autres devises disponibles sur votre broker. Ce marché est possible grâce à la constante fluctuation des devises, ce qui donne l'opportunité aux traders de gagner de l'argent à travers cela. Aujourd'hui le forex est considéré comme l'actif ou le type de trading le plus connu dans le monde et tous les traders confirmés à un moment ou à un autre se sont mis aux forex (peut-être même ils le font toujours). 

Comment se fait la déclaration de gains de forex en France ?

Comme vous le savez sûrement, il est obligatoire de déclarer ses gains en France, et beaucoup d'autres pays d'ailleurs. C'est principalement grâce à cela que la déclaration de gains se fait de manière très simple, et cela tout bonnement en imprimant le relevé de vos transactions annuelles qui vous sera remis chaque année par votre broker, il ne faudra pas oublier la déclaration des plus et moins values. 


Alvexo, courtier réglementé, vous invite à explorer les marchés financiers avec un Compte à Risque Limité et à investir sur plus de 450 actifs *CFD en temps réel.
“Introduction à l’investissement”
de Stéphane Ceaux-Dutheil
En devenant Membre Alvexo,
vous obtenez un accès prioritaire à :
  • Analyse quotidienne
  • Revue hebdomadaire
  • Perspectives des marchés
  • Webinaire bimensuel
  • Session de trading Paris
  • Soirée Trading Paris
CourtierDépot miniAVANTAGESCommencer
à trader
alvexo250 $

  • ÉLU MEILLEUR BROKER

  • SERVICE CLIENT DISPONIBLE

  • PLATEFORME INTUITIVE

  • BONS SIGNAUX LIVE

TESTEZ-LE
etoro250 $

  • IDEAL POUR DEBUTANTS

TESTEZ-LE
Votre dépôt est protégé par la garantie EuroBroadMap

Cependant, pour les traders dits occasionnels (dans le cas où votre trading représente moins de 50% de vos revenues annuels) vos plus values seront taxées de seulement 18% et de 12% de forfaits sociales. 

La déclaration d'impositions pour les traders professionnels 

Bien entendu pour les traders professionnels de Forex (c'est-à-dire les personnes ayant la grande majorité de leurs revenues dépendant des trades) qui habitent en France et qui leur broker est régulé en France, il existe des impositions qu'il faudra payer, ou qui seront déduits de leurs revenus déclarés, et qui seront bien évidemment supérieurs à ceux d'un trader occasionnel, ce sera principalement les mêmes impositions que pour les comptes titres à quelques détails près.

Par contre, pour ce qui est des traders résidant en France mais utilisant un broker régulé ailleurs, il faudra déclarer les revenues sous peine de recevoir une amende allant jusqu'à 5000 euros, bien entendu pour les Français qui habitent à l'étranger, il faudra prouver que c'est le cas pour une période minimum de 6 mois.

Ainsi au final, nous pouvons vous dire que même si avec le trading beaucoup de personnes ont pu devenir riches, aujourd'hui il est très difficile surtout en France d'avoir que du bénéfice pur, il faudra déclarer vos revenus et payer vos impositions, et c'est principalement ce qui a poussé beaucoup de traders à essayer d'autres pays, le plus connu étant bien évidemment la Suisse, avec ses brokers sur les matières premières et les fiscalités beaucoup plus souples.

DÉPOT MINIMUM
500$
LEVIER
30:1
Votre dépôt est protégé par la garantie EuroBroadMap
Avantages
  • Pas de frais d’inactivité
  • Idéal pour les petits porte-monnaies
  • Courtier réglementé
Inconvénients
  • Graphisme à améliorer
XM
XM
HYCM
HYCM
Admiral Markets
Admiral Markets
UFX
UFX
Wirex
Wirex
BitMEX
BitMEX
Yobit
Yobit
 Interative Brokers
Interative Brokers
Trading 212
Trading 212
Degiro
Degiro
HitBTC
HitBTC
Bitstamp
Bitstamp
Plus500
Plus500
ZuluTrade
ZuluTrade
XTB
XTB
FXCM
FXCM
IronFx
IronFx
Markets.com
Markets.com
IForex
IForex
Bitstamp
Bitstamp
Alvexo
Alvexo
IQ Option
IQ Option
Bitfinex
Bitfinex
Kraken
Kraken
iForex
iForex
BITTREX
BITTREX
Etoro
Etoro
Coinhouse
Coinhouse
CMC Markets
CMC Markets
Alpari
Alpari
GKFX
GKFX
Kraken
Kraken
Coinbase
Coinbase

Laisser un Commentaire